Des espaces verts sans pesticides, c’est plus sauvage mais c’est meilleur pour ma santé !

27/03/2018

visuel_zerophyto_web

Les pesticides* ou produits phytosanitaires sont interdits dans le traitement des espaces verts ouverts au public depuis le 1er janvier 2017. Il est aujourd’hui prouvé scientifiquement que les pesticides ont des effets nocifs sur la santé et entrainent de fortes pollutions dans les sols et les eaux.

Angers Loire habitat a ainsi mis en place de nouvelles techniques pour entretenir vos pelouses, massifs et espaces arborés :

> Les mauvaises herbes sont retirées à la main ou à l’aide d’outils. Pour éviter leur propagation, du paillage à base de végétaux broyés peut-être déposé dans les massifs.

> Pour protéger les arbres des invasions d’insectes, des pièges différents sont installés selon les saisons. La chenille processionnaire nuit par exemple au développement des arbres. Elle est particulièrement dangereuse pour la santé car elle provoque des allergies.

> Les plantes choisies sont faciles d’entretien.

Ne soyez pas surpris de voir réapparaître aux pieds des murs et le long des bordures de la végétation spontanée : fleurs sauvages et herbes folles. Elles sont la conséquence de nos nouvelles techniques d’entretien. Changer notre mode de gestion des espaces verts c’est aussi changer votre regard sur votre environnement.

Qu’est-ce qu’un produit phytosanitaire ?

Un produit phytosanitaire ou pesticide est un produit chimique utilisé pour lutter contre certains organismes jugés «indésirables», comme les mauvaises herbes ou les chenilles processionnaires qui attaquent les arbres.